Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


H20 et la possibité de l'eternité par Chawki Amari

Publié par The Algerian Speaker sur 26 Mars 2015, 13:46pm

Catégories : #Point zero de chawki Amari

Qui est le fautit alors, le peuple ?
Qui est le fautit alors, le peuple ?

Meziane est innocent, Hemche est innocent, comme Ghoul et Chakib Khelil sont innocents, tout comme les hauts responsables de l’Etat sont innocents, toute l’Algérie est innocente. Mais tout n’est que transitoire car même les ressources financières se tarissent un jour et il faut reconnaître que les hommes et les femmes du désert ont remis au jour un composé apparemment simple dans une terre desséchée par le soleil et stérilisée par le sable, sur ce Tidikelt ingrat et si loin. A In Salah, une incroyable molécule a été redécouverte, H2O, l’eau, aux propriétés miraculeuses puisqu’elle fait manger les gens qui ne sont pas au Club des Pins. Deux atomes d’hydrogène faits d’un seul proton et neutron, H premier du tableau de Mendeleïev et élément le plus abondant dans l’univers, collé à un atome d’oxygène pris dans l’air, encore gratuit pour l’instant en attendant le prochain décret de la direction des impôts. Tout étant finissant, l’amour, le pétrole, les mandats, «les engagement avec l’étranger» de Sellal, l’eau restera après les cycles et les prédateurs car elle est là, et le Président s’est trompé, le gaz de schiste n’est pas un don de Dieu, c’est cette nappe d’eau souterraine et presque inépuisable qui l’est, véritable offrande de la nature qui a tout donné à un pays qui persiste dans ses tentatives de suicide. Même les islamistes, sur l’idée de «wa dja3alna min el ma koullichi’en 7ayya», auraient du manifester aux côtés des habitants d’In Salah. Ils ne l’ont pas fait, vendant de l’éternité là où ils sont dans l’actualité, suivant les options du régime sur l’idée de la possibilité de la rente, qui elle est éphémère. Surpris ont été les décideurs qui voulaient exploiter le gaz de schiste mais très loin de leur jardin. L’eau jaillit là où on ne l’attend pas et vient d’en bas pour remonter à la surface. Tout cela mérite bien une bière à la santé des gens d’In Salah.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents